L’essentiel à savoir sur le disjoncteur

Incontournable sur les tableaux électrique, nécessaire pour garantir votre sécurité et celle de toutes les installations électriques de la maison : le disjoncteur mérite une attention particulière. Ultra moderne et se présentant sous différentes formes actuellement, il a beau être indispensable dans la vie de tous les jours, certains particuliers ont du mal à faire le bon choix en la matière. Un peu plus de précision en la matière ne semble donc pas être une si mauvaise idée.

Choisir le bon disjoncteur pour votre maison

La première chose à savoir est qu’il existe deux types de disjoncteur  sur le marché. Vous avez les disjoncteurs divisionnaires et les différentiels. Le rôle des deux accessoires n’est pas le même.

Le premier est à installer sur chaque poteau de distribution. C’est en effet l’appareil qui s’assure de l’accès à l’électricité dans chaque habitation. Sa mise en place n’est pas du ressort des particuliers. Il faut en effet un accord venant des autorités compétentes pour ce faire.

Le second est celui qui protège votre maison et tous les équipements qui s’y trouvent contre les surtensions. Il est à fixer sur le tableau électrique de votre résidence. Il aide notamment à détecter les différentes intensités et il coupe le circuit en cas d’augmentation de la masse. C’est également L’accessoire qui vous aide à lutter contre les fuites de courant. Avec la crise économique qui sévit en France, toutes les sources d’économies sont les bienvenues. D’autant plus que les fuites d’électricité peuvent être dangereuses. Il y a en France plus d’incendies à cause d’une mauvaise installation électrique que ce que l’on croit.

Pour choisir le bon disjoncteur, vous devez notamment prendre en compte la puissance de votre tableau électrique, mais pas que. Plus que jamais, vous devez mettre la priorité sur les produits de grandes marques. Il en va de la sécurité de votre domicile et de l’esthétisme de votre tableau électrique.

Le disjoncteur : le rôle

Le disjoncteur fonctionne comme suit. Il est fixé sur le tableau électrique et donc, par la même occasion aux différents appareils qui sont utilisés chez vous. En cas de court-circuit, il inverse la polarité, ce qui conduit à couper immédiatement toute source de courant.

Il en est de même en cas de surtension. La surpuissance chauffe les différents éléments du disjoncteur, qui est soumis préalablement à un plafond thermique bien défini. Ce qui ouvre notamment le circuit de ce dernier et coupe l’arrivée du courant avant que les appareils ne surchauffent.

Mais attention, afin de profiter de tous ces avantages, il importe de soigner l’installation de votre appareil sur le tableau électrique. Ce doit être le dernier rempart entre la source de distribution et les divisions électriques de votre domicile. Et afin de s’assurer de la réussite de la mise en place, on vous conseille de faire appel à un électricien professionnel. Non seulement c’est moins risqué, mais cela vous garantira aussi une mise en place dans les normes, le tout rapidement. De plus, les travaux électriques de ce type ne sont pas ouverts à l’amateurisme.