Investissements écologiques et rénovation : quel est l’impact de la fenêtre hybride ?

A l’heure où certaines réparations s’imposent sur les fenêtres anciennes, les propriétaires hésitent entre les réparer ou les remplacer. La décision dépend de chaque foyer et de l’état des menuiseries existantes. Cependant, l’essentiel consiste à s’assurer d’avoir un vitrage performant, des matériaux qui renforcent l’isolation, des poignées en bon état et un système de fermeture étanche.

Le bois, l’aluminium et les autres matériaux pour les menuiseries écologiques

Lorsqu’ils envisagent de réaliser des travaux de rénovation chez eux, les particuliers sont de plus en plus ouverts aux solutions respectueuses de l’environnement. Ils privilégient ainsi les matériaux écologiques pour protéger  l’environnement, réduire leurs consommations énergétiques, faire des économies mais aussi pour bénéficier des crédits d’impôt.

En matière de conception de fenêtres, les fabricants recommandent les matériaux naturels et recyclables, qui ont un impact réduit sur l’empreinte carbone. Il s’agit dans un premier temps du bois, qui a des excellentes performances en termes d’isolation thermique et phonique. Un choix respectueux de l’environnement, notamment si le bois est issu de forêts durables.

L’aluminium quant à lui comporte l’avantage d’être renouvelable, mais le processus de conception d’une fenêtre en aluminium n’a pas un impact positif sur l’environnement. De plus, ce n’est pas un bon isolant, les menuiseries en aluminium exigent la mise en place d’un système spécifique pour éviter les ponts thermiques. C’est pour cela que le bois représente le choix le plus écologique.

En revanche, pour ceux qui souhaitent bénéficier des avantages du bois et de l’aluminium en même temps, Minco propose une solution qui réponde à ces besoins : la fenêtre hybride. C’est une fenêtre en bois à l’intérieur et en alu à l’extérieur. Cela permet de profiter des atouts esthétiques et des propriétés isolantes du bois, ainsi que de la solidité de l’aluminium à l’extérieur.

Que vitrage est le plus performant pour la fenêtre hybride ?

Le moment du choix du vitrage arrivé, les fabricants de fenêtres recommandent systématiquement le double-vitrage, qui assure une très bonne isolation. Le triple-vitrage apporte des meilleures performances, mais c’est un matériau conseillé plutôt pour l’agencement des maisons passives. Pour le double-vitrage, il est important également de privilégier l’argon ou le krypton.

De nombreux fabricants de fenêtre hybride recommandent également de poser une pellicule d’oxyde métallique pour les logements ayant besoin d’une isolation thermique renforcée. C’est une film très fin en oxyde métallique, qui permet de mieux conserver la température dans les pièces. Cela permet de consommer moins de chauffage l’hiver et mettre en route la climatisation moins souvent par temps de canicule. Cette pellicule n’empêche pas pour autant les rayons de soleil entrer dans les chambres et ne diminue pas la luminosité.

Le choix du vitrage est donc très important dans la rénovation des menuiseries et notamment pour les projets de pose de nouvelles fenêtres. Un vitrage de qualité permet ainsi de renforcer les propriétés isolantes des menuiseries et de réaliser des économies importantes au fil des saisons. Combiné avec une fenêtre hybride, le double-vitrage peut apporter un excellent rendement énergétique dans les maisons tout comme dans les résidences.