Différentes possibilités de financement pour rénover votre maison

Les rénovations nécessitent souvent un investissement conséquent. Dans le cas où vos fonds ne puissent les couvrir, il est important de trouver une source de financement adaptée à vos besoins. Pour que vous puissiez commencer vos travaux, optez pour les subventions ou les prêts auprès de différents organismes spécialisés comme les banques. Voici un guide pour vous aider dans vos démarches afin de réaliser ce projet plus aisément.

Estimer les coûts totaux de la rénovation en premier

Avant même de commencer à voir les possibilités de financement, vous devez déterminer avec le plus de précision possible le coût estimatif de la totalité des travaux et des matériaux nécessaires. Pour cela, il est obligatoire de faire appel à un professionnel. Vous limitez ainsi toute surprise en milieu de travaux. En effet, le fait de maîtriser votre projet assure au maximum votre crédibilité aux yeux de l’établissement bancaire auquel vous comptez faire appel. Une fois le devis fixé, vous saurez par ailleurs le montant qui vous manque et pourrez étudier les différentes possibilités qui pourraient vous convenir.

Quel type prêt peut vous être accordé ?

Hormis l’estimation des travaux, il est également nécessaire de prendre en compte d’autres paramètres de votre profil. Êtes-vous propriétaire du logement ? Êtes-vous salarié ? En effet, l’octroi d’un prêt dépend de votre situation aussi bien financière que professionnelle. Certains prêts s’adressent par exemple à des personnes travaillant dans des entreprises privées qui ne sont pas dans le secteur agricole avec un personnel de plus de 10 personnes. Il faut aussi distinguer si c’est une rénovation classique ou énergétique. C’est seulement après connaissance de ces différents critères et en possession du devis, toujours établi par un professionnel dans le secteur du bâtiment, que vous pourrez déterminer les offres à votre disposition.

maison-sur-mesure.info2

Possibilités de subvention pour la classe moyenne

Sachez tout d’abord que vos choix seront largement plus limités pour des rénovations classiques que pour celles qui sont dans le domaine énergétique. Dans le cadre de travaux d’un montant avoisinant les 4000 euros, vous pourrez bénéficier du PAS ou Prêt d’Accession Sociale. Vu que son taux n’est pas fixe, il vous sera nécessaire de comparer ceux de plusieurs banques. En outre, le PTZ ou Prêt à Taux Zéro aussi s’avère être une bonne option. La CAF ou Caisse d’Allocations Familiales est également intéressante si vous bénéficiez d’une aide familiale. C’est un prêt destiné à l’amélioration de l’habitat. Sinon, vous pourrez facilement contracter un emprunt classique auprès de votre banque.

maison-sur-mesure.info

Les offres destinées aux locataires sont plus restreintes

Comme la réhabilitation d’un logement est un investissement durable, c’est surtout un projet de propriétaire. Les financements s’adressent donc à ces derniers. Cependant, la Caisse Nationale d’Allocation permet, sous quelques conditions, à des locataires de bénéficier d’une subvention. Quelques départements disposent d’une offre permettant aux locataires de profiter d’aides locales. Il convient donc de se renseigner sur son département afin de trouver le mode de financement qui convient le plus à vos attentes.

Spécificités des rénovations énergétiques

Privilégiées, les rénovations énergétiques dont l’isolation bénéficient de plusieurs offres très intéressantes. Vous noterez d’ailleurs que de nombreuses banques en ligne proposent des crédits et solutions de financement répondant à ce genre de besoin. Selon le comparateur Détective Banque, c’est le meilleur moyen de trouver une offre adaptée à vos besoins tout en répondant à votre profil. Pour n’en citer que quelques-unes, il y a par exemple le CITE ou Crédit d’impôts pour la transition énergétique qui propose l’éco-prêt. Ce dernier bénéficie d’un taux d’emprunt nul. Et grâce aux finances de l’Agence Nationale de l’Habitat, vous profiterez d’un accompagnement tout au long de la réalisation de vos travaux.